Vous pouvez concrétiser tout cela grâce à notre projet situé à la rue du Simplon 2 à Lausanne: la Pension Bienvenue deviendra Maison Emilie.

Pour ce faire, nous comptons sur votre soutien, vos recommandations, votre
réseau et un financement d’un million de francs.

Pour toute question ou si vous souhaitez nous apporter votre soutien, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse info@maisonemilie.ch

Nous serions reconnaissantes si vous recommandiez notre site à votre réseau ou si vous nous accordiez l’opportunité de présenter personnellement le projet dans votre organisation.

Vous pouvez également

commander notre prospectus ici.

Nos coordonnées bancaires sont les suivantes: compte de la fondation compagna conviva à la Banque Alternative Suisse,
IBAN CH48 0839 0039 7313 1000 1.

Historique

La Pension Bienvenue: des Amies de la Jeune Fille à Bienvenue SA

La Pension Bienvenue et la famille Mercier à Lausanne

En 1928, Jean-Jacques Mercier a vendu l’immeuble situé au 2, rue du Simplon à Lausanne pour la somme de 95’000 francs aux Amies de la Jeune Fille (AJF). Ces dernières effectuèrent un paiement initial de 5’000 francs de leurs propres fonds et contractèrent une hypothèque pour couvrir le reste de la transaction. Précédemment, les AJF avaient exploité une modeste pension à la rue de l’Ale. Avec l’achat de cet immeuble pour y installer la Pension Bienvenue les AJF manifestèrent une volonté affirmée de prendre des risques en vue d’accomplir leur mission, témoignant ainsi d’un esprit d’entreprise en parfait accord avec leur engagement social.  

Andrée Cuendet, fille de Jean-Jacques Mercier, joua un rôle prépondérant pour le mouvement des AJF et assuma pendant de nombreuses années la fonction de présidente du comité de la Pension Bienvenue. Cette implication souligne l’importance de la famille Mercier ainsi que de son entourage dans le succès et le développement continu de l’entreprise sociale qu’étaient les Amies de la Jeune Fille.

Les Amies de la Jeune Fille

Les AJF ont été constituées en association internationale en 1877, dans le sillage du grand congrès abolitionniste de Genève. En Suisse les AJF ont formé des comités locaux à travers l’ensemble du pays en partant cependant des cantons romands. Le comité de Lausanne fut établi en 1882. L’objectif des AJF consistait à protéger les femmes contre les abus et l’exploitation. Lors de la première vague de la migration du travail et favorisé par le développement du chemin de fer elles affluaient, souvent très jeunes, des zones rurales vers les centres urbains. Les AJF leur fournissaient du conseil dès leur arrivée à la gare, de la formation ainsi que des activités de loisir. De plus elles assuraient un logement dans leurs pensions. (Voir le livre sur les Amies de la Jeune Fille: Das Fräulein vom Bahnhof, Der Verein der Freundinnen Junger Mädchen in der Schweiz, Hier und Jetzt, 2021) 

La succession des organisations porteuses de la Pension Bienvenue

En 1999, les AJF adoptèrent le nouveau nom de COMPAGNA. Cette modernisation ne remédia cependant pas à la difficulté croissante de trouver des membres bénévoles pour les comités.

Ainsi en 2018 COMPAGNA Vaud a été dissoute. Le comité manifesta cependant la forte volonté de préserver la mission de la Pension Bienvenue. A cette fin il s’adressa à la fondation compagna conviva qui venait d’être fondée en 2016 par COMPAGNA Zurich dans le but précis d’assurer la longévité de la mission philanthropique et sociale de ses établissements, voire de deux hôtels et d’une pension. La fondation compagna conviva repris alors la Pension Bienvenue à Lausanne et compte depuis quatre établissements dans son portfeuille.

Compagna conviva est soumise à la surveillance des autorités suisses pour les fondations. Elle est reconnue d’utilité publique et bénéficie d’une exonération fiscale. Compagna conviva détient la propriété des biens-fonds, elle confie cependant l’exploitation des ses établissements à Frauenhotel AG, voir à ses filiales, toutes constituées en sociétés anonymes à but non lucratif.

Fondée en 1998, Frauenhotel AG est une pionnière des entreprises sociales et solidaires et poursuit ses objectifs sociaux et sociétaux par le biais d’activités entrepreneuriales. Frauenhotel AG agit sur le marché sous le nom de sinn&gewinn hotels.

En vue de gérer la Pension Bienvenue, Frauenhotel AG a établi en 2018 la filiale d’utilité publique Bienvenue SA. En qualité de société anonyme non lucrative, les membres du conseil d’administration s’investissent à titre bénévole, et les actionnaires ne perçoivent aucun dividende. Les bénéfices générés sont réinvestis dans le développement de la mission sociale. Au sein de ses pensions à Zurich et à Lausanne, Frauenhotel AG propose un hébergement temporaire pour des femmes. Dans ses deux hôtels à Zurich elle intègre dans ses équipes des femmes fragilisées afin de les former pour leur entrée sur le marché du travail.

La Pension Bienvenue demeure actuelle

Malgré les évolutions notables des 90 dernières années, la mission de la Pension Bienvenue demeure d’une pertinence profonde. Elle vise à fournir un refuge temporaire à des femmes, qu’elles soient étudiantes, en voyage d’affaires ou de loisirs ou dans un besoin urgent de logement. Ces dernières sont orientées vers nous par les services sociaux de la ville de Lausanne. La Pension Bienvenue offre une base sûre au centre de la ville et favorise les rencontres entre ses résidentes par ses espaces de convivialité. Ce toit commun, accueillant des femmes issues de divers horizons géographiques, de différentes tranches d’âge, de divers milieux sociaux, qu’elles soient porteuses de handicap ou non, constitue l’essence même du concept inclusif de la Pension. 

Historique succinct et description du bâtiment 

La Pension Bienvenue, identifiée sous le numéro de cadastre 525, est située au 2, rue du Simplon, 1006 Lausanne. Érigé par l’architecte Francis Isoz, ce bâtiment revêt une importance particulière dans la métamorphose du paysage urbain de l’époque (Voir le Dictionnaire historique de la Suisse, Francis Isoz)  

Isoz, à la renommée établie, a contribué de manière significative à la construction d’immeubles locatifs, de villas, ainsi que d’édifices publics et commerciaux. Parmi les témoins de son œuvre figurent la Banque Cantonale Vaudoise, la demeure Mercier au Grand-Chêne et la rénovation du Château d’Ouchy. 

L’immeuble, communément appelé « La Tourelle », a été édifié en 1894 pour l’industriel lausannois Jean-Jacques Mercier, un grand promoteur du développement de la cité. « Occupant une position de tête d’îlot sur une parcelle triangulaire étroite, il confère une identité distinctive à la localité grâce à son architecture d’inspiration parisienne. Les éléments saillants incluent un couloir mansardé, une coupole qui surplombe l’angle, ainsi qu’une riche ornementation. Classé avec la note « 3 » dans le recensement architectural du canton de Vaud, l’immeuble est considéré comme un objet d’intérêt local, méritant préservation. Tout aménagement futur est envisageable, pourvu qu’il ne compromette pas les qualités qui justifient cette évaluation. » (Source: Martine Jaquet, Chargée de protection des monuments, Service de l’urbanisme, Ville de Lausanne). 

À l’heure actuelle, la Pension Bienvenue occupe trois étages dans « La Tourelle », ainsi qu’un étage mansardé, chacun totalisant une surface de 234 m2. La maison comprend aujourd’hui 28 chambres, 6 toilettes, 3 salles de douche collectives, 2 cuisines et deux appartements loués à des tiers au rez-de-chaussée. 

Avant-projet & Financement

Le défi de la rénovation, les conseils de l’Ecole Hôtelière de Lausanne et les aspects urbanistiques

Le bâtiment situé à la rue du Simplon 2 n’a subi que des transformations mineures au fil des décennies. Il conserve en grande partie son apparence d’origine,  ce qui lui confère un charme indéniable. La propriétaire, l’association COMPAGNA Vaud a géré l’entretien régulier avec diligence, mais pour les rénovations plus importantes, elle a dû faire appel à des contributions extérieures, notamment récemment, à celles de la Loterie Romande. Aujourd’hui, il est devenu inévitable d’envisager une rénovation complète du bâtiment, tout en préservant son héritage social et architectural. 

Afin d’identifier de manière approfondie les défis et les opportunités inhérents à ce projet, nous avons adressé une demande à l’École Hôtelière de Lausanne (EHL Hospitality Business School) en 2020 et avons obtenu l’autorisation de réaliser un travail de diplôme en équipe. En janvier 2021, les étudiantes ont présenté les résultats sous le nom de « Maison Émilie », mettant en lumière l’attrait d’une pension pour des femmes sur le marché hôtelier lausannois. Le concept reposait sur une cohabitation au prix abordable dans une maison axée sur la durabilité. Les recommandations de l’équipe de projet incluaient l’équipement des chambres avec des salles d’eau individuelles et le positionnement de la maison en tant que lieu rendant hommage à sa longue tradition féminine. Le choix du nom « Maison Émilie », en référence à Émilie Gourd, une militante éminente pour le droit de vote et l’avancement social des femmes, reflète parfaitement cette tradition. 

La rénovation et la continuation de la pension pour femmes s’inscrivent harmonieusement dans les projets de revalorisation du quartier au sud de la gare, initiés par les CFF et la ville de Lausanne. L’objectif est de transformer la rue du Simplon et le passage des Saugettes en un espace social dynamique. La Pension Bienvenue occupe également une position stratégique à l’intersection de l’avenue d’Ouchy et de l’avenue de Montchoisi. 

Objectifs du maître de l’ouvrage (MO)

Inspirés par les propositions de l’équipe diplômée de l’EHL, nous avons élaboré un plan d’affaires à l’automne 2021 et, en collaboration avec l’architecte chevronné Bernard L. Verdon, jeté les bases d’un concours d’architecture sur invitation. 

En tant que maîtres d’ouvrage, notre objectif est de maintenir la gestion d’une pension exclusivement féminine. Nous aspirons à fournir un aménagement simple mais séduisant tout en assurant un fonctionnement conforme aux normes en vigueur.  

Pour cela, il nous faut:

Rénover

Engager une rénovation profonde du bâtiment en préservant son caractère classé, en mettant particulièrement l’accent sur l’amélioration de la sécurité incendie.

Assurer l’exploitation

Garantir et améliorer les aspects opérationnels à venir. Cela englobe l’habitabilité, la rénovation des installations sanitaires, l’amélioration de l’acoustique et de la ventilation, l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, l’intégration d’équipements numériques, ainsi que la pérennité financière à long terme.

Restaurer de façon durable

Répondre aux normes actuelles de durabilité en mettant en œuvre des mesures visant à réduire la consommation d’énergie.

Avant-projet

A l’automne 2022, le cabinet cBmM SA de Lausanne a remporté le concours d’architecture avec Marina Marinov, architecte EPF, agissant dès lors comme notre interlocutrice.

Marina Marinov a élaboré un préprojet comprenant:

  • une entrée supplémentaire de plain-pied pour les personnes à mobilité réduite du côté du Passage des Saugettes 
  • un ascenseur, également pour les personnes à mobilité réduite  
  • au rez-de-chaussée, une réception ainsi qu’un spacieux salon de rencontre et de co-working  
  • Au rez-de-chaussée, trois espaces commerciaux disponibles à la location en façade. 
  • au 2e étage, une cuisine commune avec un coin salon pour les résidents. 
  • 26 chambres avec salle de bain individuelle, réparties sur les étages 1 à 4 
     

Plans de l’avant-projet (avec idées d’aménagement)

Rez-de-chaussée:

Indications concernant les trois locaux commerciaux au rez-de-chaussée:

Les espaces commerciaux sont accessibles de manière autonome par le Passage des Saugettes. Ils comptent des superficies de 20m2, 35m2 et 26.7m2 et sont équipés de salles d’eau. Ces espaces peuvent être loués chacun pour soi ou groupés. Nous serions enchantées de fournir des informations supplémentaires à toutes personnes intéressées, dès aujourd’hui même. 

Deuxième étage :

Le deuxième étage comportera cinq chambres destinées aux résidentes, ainsi qu’une cuisine commune rénovée, équipée d’une grande table à manger et d’un coin salon. Cet espace servira aux rencontres et aux échanges entre les résidentes. 

Quant au premier, au troisième et au quatrième étage, ils seront exclusivement réservés aux chambres des résidentes. Ces trois étages comptent chacun 7 chambres avec salles de bains individuelles.

Coûts et Financement

Nous évaluons que la rénovation de la Maison Émilie représentera environ 4 millions de francs, dont environ 3,6 millions de frais de construction pour la restauration de l’immeuble et la modernisation des installations, incluant l’amélioration de l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. La mise aux normes de la maison, inévitable, absorbera environ les deux tiers de ces coûts de construction.

En plus des frais de construction, il convient d’ajouter les coûts d’environ 400 000 CHF pour l’aménagement ainsi que pour les frais de projet et de préouverture.   

Pour assurer le succès à long terme de la Maison Émilie, il est impératif de maintenir les frais de financement, notamment l’endettement hypothécaire, aussi bas que possible. Une pension exclusivement féminine, poursuivant de plus des objectifs sociaux, ne peut viser un rendement financier maximal.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons de nombreux appuis, incluant des soutiens généreux. Plus le succès de la collecte de fonds sera important, plus la marge de manœuvre pour la mission sociale de la Maison Émilie sera grande.

1 million pour EMILIE! 

A l’heure actuelle, nous envisageons le financement hybride ci-dessous:  

FinancementMontantPart du financement total
Crédit bancaire hypothécaire  2’600’000.-65%
Dons et prêts sans intérêt ou à faible taux d’intérêt provenant de la collecte de fonds 1’000’000.-25%
Fonds propres des organismes responsables impliqués400’000.-10%
Total 4’000’000.-100%

La fondation compagna conviva entreprend la collecte de fonds et garantit que les dons et prêts soient utilisés judicieusement pour le projet de la Maison Émilie. 

Que se passerait-il en cas d’échec du financement ? Il est impératif d’agir, car la situation actuelle ne peut plus être maintenue, même pas à moyen terme. Si la construction n’était pas rénovée, la fondation compagna conviva serait contrainte de fermer la Pension Bienvenue après près de 100 ans d’existance et même de vendre la maison. Ce serait une perte considérable, comme le soulignent nos 7 bonnes raisons pour soutenir la Maison Émilie. En cas d’échec du financement les fonds déjà affectés seraient bien entendu remboursés. 

Calendrier

En 2024, nous mettons l’accent sur la recherche de fonds. Les étapes suivantes, telles que l’élaboration du projet détaillé et le dépôt de la demande de permis de construire, ne seront entreprises qu’en possession de promesses substantielles de financement par des tiers.

Les femmes

qui portent ce projet

Maud Stempfhuber

Lausanne, présidente du conseil d’administration de Bienvenue SA et membre du conseil de fondation compagna conviva

Roxane Berner

coach professionnel, Lausanne, membre du conseil d’administration de Bienvenue SA

Anne Guthmuller

directrice financière, Lausanne, membre du conseil d’administration de Bienvenue SA

Cécile Theumann

conseil en durabilité, Lausanne, membre du conseil d’administration de Bienvenue SA

Irène Wyss

économie d’entreprise, Winterthur, membre du conseil d’administration de Bienvenue SA et de Frauenhotel AG

Irène Meier

Küsnacht, présidente du CA de Frauenhotel AG, membre du conseil de fondation compagna conviva et membre du CA de Bienvenue SA

Jeanne Pestalozzi

Dietikon, présidente du conseil de la fondation compagna conviva et membre du conseil d’administration de Bienvenue SA

Ursi Signer

spécialiste en immobilier, Zürich, membre du conseil de la fondation compagna conviva et membre du conseil d’administration de Frauenhotel AG

Carola Scotoni Berger

juriste, hôtelière, coach en changement, Zürich, membre du conseil d’administration de Frauenhotel AG

Gisela Heim

responsable du centre pour personnes âgées, Zürich, membre du conseil d’administration de Frauenhotel AG

Ulla Kellenberger

Zürich, membre du conseil de la fondation compagna conviva

Verena Kern Nyberg

directrice d’hôtel et spécialiste en marketing, en charge des 4 entités de Frauenhotel AG

Les femmes aux responsabilités stratégiques

Maud Stempfhuber, Lausanne, présidente du conseil d’administration de Bienvenue SA et membre du conseil de fondation compagna conviva| LinkedIn
Roxane Berner, coach professionnel, Lausanne, membre du conseil d’administration de Bienvenue SA| LinkedIn
Anne Guthmuller, directrice financière, Lausanne, membre du conseil d’administration de Bienvenue SA| LinkedIn
Cécile Theumann, conseil en durabilité, Lausanne, membre du conseil d’administration de Bienvenue SA| LinkedIn
Irène Wyss, économie d’entreprise, Winterthur, membre du conseil d’administration de Bienvenue SA et de Frauenhotel AG| LinkedIn
Irène Meier, Küsnacht, présidente du CA de Frauenhotel AG, membre du conseil de fondation compagna conviva et membre du CA de Bienvenue SA| LinkedIn
Jeanne Pestalozzi, Dietikon, présidente du conseil de la fondation compagna conviva et membre du conseil d’administration de Bienvenue SA
Ursi Signer, spécialiste en immobilier, Zürich, membre du conseil de la fondation compagna conviva et membre du conseil d’administration de Frauenhotel AG
Carola Scotoni Berger, juriste, hôtelière, coach en changement, Zürich, membre du conseil d’administration de Frauenhotel AG| LinkedIn
Gisela Heim, responsable du centre pour personnes âgées, Zürich, membre du conseil d’administration de Frauenhotel AG
Ulla Kellenberger, Zürich, membre du conseil de la fondation compagna conviva

Femmes aux responsabilités opérationelles

Verena Kern Nyberg, directrice d’hôtel et spécialiste en marketing, en charge des 4 entités de Frauenhotel AG| LinkedIn

Les deux entités d’utilité publique

qui soutiennent le projet

INFOS & TEMOIGNAGES

  • publié le

    Le seul hôtel réservé aux femmes veut subsister

    Article de Marie Maurisse publié aujourd’hui dans 24h

  • publié le

    Soutenez le projet Maison EMILIE par un prêt

  • la Pension Bienvenue deviendra Maison EMILIE – 7 bonnes raisons en faveur de la Maison EMILIE

    publié le

    Si vous l’avez manqué, venez visiter la Pension Bienvenue

    Le mercredi 29 mai prochain, de 12h30 à 14h, nous aurons le plaisir de vous accueillir à la Pension Bienvenue. Ce sera une occasion supplémentaire de découvrir les 7 bonnes raisons de vous engager dans le projet…
    En savoir plus

  • publié le

    Hélène D., cliente régulière de la Pension

    Je partage ma vie professionnelle entre Paris et Lausanne et j’ai la chance d’être hébergée à la Pension Bienvenue. Très vite, alors que je n’y passe que quelques nuits, je m’y suis sentie « chez moi », une impression que l’on ne sent que rarement,…
    En savoir plus

  • publié le

    Venez visiter la Pension Bienvenue

    Le 8 mars, journée internationale des femmes, venez visiter la Pension Bienvenue, qui se métamorphosera bientôt en la future Maison Emilie et découvrez ainsi les 7 bonnes raisons de vous engager dans ce projet de rénovation. 
    Deux sessions…
    En savoir plus

  • publié le

    Marina Marinov, architecte epfl MSc

    L’enjeu de ce projet est de donner une nouvelle vie à un bâtiment historique, l’actualiser aux normes environnementales, de sécurité et de confort, tout en gardant sa vocation initiale d’accueil pour toutes les femmes: en faire une pension durable,…
    En savoir plus

  • publié le

    Inès Blal, PHD, Dean Undergraduate School EHL: La Maison Emilie, un exemple de prestation hôtelière sociale et innovante

    La pension Bienvenue contribue au mouvement de développement de nouveaux modèles de gestion hôtelière alliant durabilité sociale et économique. La Maison Emilie est le repositionnement de la Pension Bienvenue imaginé et conçu par un groupe d’étudiantes…
    En savoir plus

  • crédit: Ville de Lausanne / Noura Gauper

    publié le

    Emilie Moeschler, conseillère municipale, direction des sports et de la cohésion sociale

    «La Pension Bienvenue entretient une collaboration précieuse avec notre dispositif d’aide sociale au logement (DASL) en lui mettant à disposition cinq chambres destinées à accueillir des femmes confrontées à des difficultés et à des circonstances précaires….
    En savoir plus

  • publié le

    Cérémonie du Prix Egalité le mercredi 22 novembre 2023

    Nous sommes heureuses d’avoir participé à la 4e cérémonie de remise du prix de l’égalité du CLAFV et d’avoir pu féliciter la lauréate de cette année, Eléonore Arnaud, porteuse du projet www.forwomxnperiod.org


    En savoir plus

  • publié le

    Bernard Verdon, Architecte EPF-SIA

    «Une architecture de qualité au service d’une mission noble au coeur de la Ville de Lausanne

    Idéalement placé à quelques pas de la gare de Lausanne, l’immeuble dessiné par Francis Isoz, architecte parmi les plus importants…
    En savoir plus